Documentation

Charte africaine des droits de l'enfants

Droits de l’enfant

Charte Africaine des Droits de l’Enfant

  • 2

    1

  • Article 6 : Tout enfant est enregistré immédiatement après sa naissance. [...]Article 11 : Tout enfant a droit à l’éducation. [...]

    - Promouvoir et développer la personnalité de l’enfant, ses talents ainsi que ses capacités mentales et physiques jusqu’à leur plein épanouissement;

    - Prendre des mesures pour encourager la fréquentation régulière des établissements scolaires et réduire le taux d’abandons scolaires. [...]

    - Promouvoir la compréhension des soins de santé primaires par l’enfant. [...]

Article 14 : Tout enfant a le droit de jouir du meilleur état de santé physique, mental et spirituel possible. Les Etats parties à la présente Charte s’engagent à poursuivre le plein exercice de ce droit, notamment en prenant les mesures aux fins ci-après :

- Réduire la mortalité prénatale et infantile,

- Assurer la fourniture de 1’assistance médicale et des soins de santé nécessaires à tous les enfants, en mettant 1′accent sur le développement des soins de santé primaires,

- Assurer la fourniture d’une alimentation adéquate et d’eau potable,

- Lutter contre la maladie et la malnutrition dans le cadre des soins de santé primaires, moyennant 1’application des techniques appropriées. [...]

 

Convention internationale des Droits de l’Enfant

Article 24  :

1. Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. Ils s’efforcent de garantir qu’aucun enfant ne soit privé du droit d’avoir accès à ces services.

2. Les États parties s’efforcent d’assurer la réalisation intégrale du droit susmentionné et, en particulier, prennent des mesures appropriées pour:

a) Réduire la mortalité parmi les nourrissons et les enfants ;

b) Assurer à tous les enfants l’assistance médicale et les soins de santé nécessaires, l’accent étant mis sur le développement des soins de santé primaires ;

c) Lutter contre la maladie et la malnutrition, y compris dans le cadre des soins de santé primaires, grâce notamment à l’utilisation de techniques aisément disponibles et à la fourniture d’aliments nutritifs et d’eau potable, compte tenu des dangers et des risques de pollution du milieu naturel ;

d) Assurer aux mères des soins prénatals et postnatals appropriés ;

[...]

Article 28 : Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation, et en particulier, en vue d’assurer l’exercice de ce droit progressivement et sur la base de l’égalité des chances.

Enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous.