Keur Assan Ndiaye sort de terre !

Stade final! Le chantier de notre 8ème école maternelle avance à grand pas… L’école de Keur Assan Ndiaye bientôt prete à accueillir ses petits élèves

 

1

finition 8eme ecole

Cela a bien avancé depuis la première pierre…

keur assan ndiaye

 

 

Les dernières photos du puits terminé de Wassadou !

puits wassadou

 

puits wassadou

Bientôt la fin des classes et de l’année scolaire !

dessin erick grand

Dessin d’Erick Grand

Formation des enseignants

La formation des enseignants de Wassadou est actuellement en cours, par Monsieur Ba !

enseignant wassadou

Des nouvelles du puits de Wassadou

Le puits de Wassadou est enfin en eau !! Le village et l’école sont très contents. puits de Wassadou

Compte-rendu de mission : Avril 2016

Membres participants : Patricia Mowbray, Marc Perpitch, Emmanuelle Martin, Boubacar Seck, Ibrahima Khouma, Assan Faye, Lassana Keita

 

11 avril

Wassadou – ouvert depuis 2014

En présence

des moniteurs Balassama Fofana (Moyenne Section), Marie Camara (Petite Section), Mariama Ndiaye (Grande Section)

de Monsieur Mamadou Sangaré, président du comité de gestion. De Monsieur Dialo, directeur de l’école primaire.

De Monsieur Diarra Idrissa, représentant de l’entreprise La Villageoise.

 

Effectif : Petite Section : 34 élèves

Moyenne Section : 24 élèves

Grande Section : 22 élèves Total : 80 élèves

  Voir la suite

Lettre ouverte de Boubacar Seck à Racines d’Enfance

Ce long périple dans le Sénégal des profondeurs a été pour moi comme une conscription. Une (re)découverte de mon pays natal.
Merci donc à « Racines d’enfance » de m’avoir offert ce beau cadeau: celui d’aller à la rencontre de mes concitoyens.
Durant les différentes étapes dans les villages de Ndoss, Diagane Barka, Passy, Koumbal, Keur Assane et autres, j’ai eu aussi l’occasion voir l’efficacité de l’action de l’association. J’ai pu même toucher du doigt ce sentiment de plénitude de ce que servir à quelque chose veut réellement dire. Ce bonheur « d’offrir » à des enfants un abri confortable afin que l’on puisse dans certains endroits (maternité) les accueillir convenablement dans la vie, dans d’autres (écoles) remplir leur tête et préparer leur avenir.
Merci à Patricia Mowbray, Emmanuelle Martin et Marc Perpitch. Auprès de vous et de Thomas Grand, j’ai eu la confirmation que l’altérité n’est rien d’autre que la part de nous-mêmes que l’on ignore encore.

Voir la suite

Journée Internationale des Droits des Femmes

Hier nous célébrions la Journée Internationale des Droits des Femmes qui met en lumière toutes les actions de luttes pour l’égalité des droits entre les hommes et les femmes.

En Afrique, les femmes représentent 70 % de la force agricole et produisent 90 % des cultures vivrières. Leurs filles sont 77 % dans les écoles primaires et 32% dans le secondaire. Les femmes sont à peine 9 % à être salariée dans des secteurs non agricoles. Elles ont également 8 chance sur 1000 de mourir des suites d’une grossesse…

femmes de Koar

Mais depuis quelques années leur voix, leurs mots, s’élèvent à travers le continent et bien au-delà.

L’occasion pour nous de réécouter le discours -en anglais- de Ngozi Adichie :

 

Bonne année 2016 !

Racines d’Enfance fait sa rentrée et vous transmet ses meilleures vœux pour cette nouvelle année !

2016 sera pour nous l’occasion de consolider nos bases, notamment par la réfection de l’école de Saal, qui sera remise à neuf après plus de 10 ans d’activité.

déjeuner à Saal

Déjeuner à Saal avec l’équipe – Novembre 2015

 

2016 annonce également la construction d’une nouvelle école.

Nous avons hâte !

RETOUR SUR LA COP 21

Racines d’enfance a assisté à l’atelier « Le changement climatique, de la maternelle à l’université », avec Morgane Philippe, spécialiste du pré-scolaire…

Le Bourget, Décembre 2015.

COP21

 Ce fut un des rares ateliers consacrés à l’éducation prenant en compte le pré-scolaire.

For est de constater qu’un tropique presque exclusivement occidental est proposé. Toutes les expériences présentées se déroulent dans des classes connectées dans le contexte de pays qui ont accès aux nouvelles technologies, avec une volonté évidente de faire prendre conscience aux enfants des dangers de la mauvaise gestion des ressources naturelles, de les sensibiliser au tri collectif, au gaspillage de l’eau et de l’énergie avec un souhait de feedback sur les parents une fois que cette bonne parole est bien intégrée par les enfants.

Voir la suite